12/06/2008

noiret et moi

Il ressemble etrangement à Philippe Noiret et moi j’ai toujours adoré l’élégance de Noiret, alors en regardant sa photo sur le profil , je me suis dit, que j’avais envie de répondre à son petit message.

Il  vit à PARIS, donc ce n’est donc  pas une prise de risque

 

On papote  et je lui demande pourquoi il contacte une Bruxelloise

Il me répond qu’il va s’installer à Bruxelles pour eviter de payer l’ISF (impot sur la fortune en France

Belle entrée en matière… enfin un mec qui va m inviter à diner, je ne vais pas devoir payer minablement ma part  comme j’ai dù trop le faire ces derniers temps

Vivent  les femmes libérées, portes dans la tronche et additions partagées, j’ai une autre idée du bonheur

Il m’appelle, il a une voix splendide grave et racée

Il viendra vendredi à bruxelles et me demande d’aller le chercher à son hotel et de reserver un resto de mon choix

Je reserve mon resto favori et je me dis que ce sera au moins ça de pris, forte de mes dernières expériences

J’arrive au bar de l’hotel, il est assis un verre de bourbon à la main  et un havane pendant au coin des levres ;il pourrait poser pour le punch planteur

Il porte un magnifique manteau en cashmere et une echarpe des quartiers chics

Je me dis que cela promet une soirée de bon ton

 

Nous arrivons au restaurant, il recommande un apéro et une bouteille de vin

Il « descend » l’apéro à la vitesse de l’éclair et entame largement la bouteille de vin avant l’arrivée des plats

 

Sa voix se fait plus forte dans le restaurant où nous sommes assis en pleine promiscuité , une fois la bouteille de vin vidée il tend la main et prend celle des voisins

 

En me disant , tonitruant

«  il faut savoir rire dans la vie »

Les voisins eberlués nous envoient  le sommelier pour dire que nous nous sommes trompés

 

Je deviens ecarlate et philippe Noiret se marre et continue à boire

J ingurgite mon gratin de fruits de mers le plus vite que je peux en me disant que je voudrais être ailleurs

Il commande un café, un pousse café, un limoncello

Mais où met il tout ça ?

L’odeur de son havane me donne la migraine et une envie irrepressible de sortir prendre de l’air

Il demande l’addition à ma grande satisfaction

Mais nous sommes venus dans ma voiture, je vais donc devoir reconduire Philippe »noir »  son hotel

Je m installe au volant et là il se rue sur moi, me bavant dessus et m inondant de son haleine avinée

Je me debats et lui demande de sortir de ma voiture

Il refuse

Je me dis que je suis entrain de payer l’isi

L impot sur l infortune

 

Je le redépose à son hotel

Il dégueule qq paroles incomprehensibles pour que je monte dans sa chambre

 

Je lui donne une claque magistrale

 

Trois jours plus tard , il me réecrit en me disant qu’il voudrait bien me rencontrer

ALZHEIMER en rit encore

Quand à moi , j’ai mis trois mois avant d’oser retourner au resto en question

15:09 Écrit par miss teint guette dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.